jeudi 26 février 2015

#04 Mon job



Le premier jour où je suis arrivé sur Grenoble, j’ai commencé à envoyer des lettres de motivations.... 15 jours après j'avais une réponse positive. Un boulot d'auxiliaire de vie dans une maison de retraite,  secteur Alzheimer... J'ai adoré ce boulot ! J'y ai rencontré des personnes super, dont une en particulier, mon amie Anaïs avec qui on c'était un peu perdu de vue mais que j'ai retrouvé ! Malheureusement ils n'avaient pas de CDI à me proposer. Entre temps j'ai perdu ma grand-mère. J'ai eu beaucoup de mal à l'accepter, je reviendrai dessus dans un prochain article.

A la fin de mon contrat, j'ai donc postuler ailleurs, et j'ai été engagé en CDI ! C'était un emploi d'agent de service hospitalier dans une clinique privée, dans le service de long séjour. Je ne faisais pas que du ménage, je faisais aussi les soins intimes des personnes âgées. J'avais une équipe super, un job en or. J'étais contente de me lever le matin pour aller au boulot, même si c'est très fatiguant.

Ensuite je suis tombé enceinte de mon fils. J'ai pris un congés parental de 6 mois et quand je suis revenue, l'équipe et les personnes âgées de la clinique ont été "racheté" et on nous as envoyé dans une autre maison de retraite... Malheureusement pour moi et mes collègues agent de service hospitalier, notre nouvelle boite a embauché une entreprise de nettoyage. Nous étions donc affilié juste au ménage. Adieu les soins à la personne, adieu les relations privilégiés avec les résidents, adieu mon job en or. A partir de là, j'ai déchanté. Heureusement, j'avais encore certaines collègues et j'en ai rencontré d'autres qui sont devenues des amies. Autant vous dire que déjà, je n'avais pas envie de reprendre le boulot et laisser mon fils en nourrice mais dans ses conditions là, c’était le pompon. Bref, je ne vais pas vous raconter comment ça se passe dans ces moments là, entre le manque de personnel, le personnel où on demande pourquoi il a choisi ce travail et tout le reste ce n'était pas folichon... 

Petit bonheur à notre vie, je suis tombée enceinte de ma fille. Je suis allée au travail jusqu'à tant que je ne puisse plus me baisser pour nettoyer sous les lits, et depuis j'ai pris un congés parental de 3 ans ( oui à l'époque on y avait encore droit )!!! Pendant ce congés je me suis formée pour devenir assistante maternelle. Il y avait un moment que je voulais me réorienter, c’était l'occasion. Et je dois dire que je ne regrette absolument pas. 

Pas de pression, pas d'obligation, j'organise ma journée comme bon me semble en fonction des petits bouts. Je dois dire que je m'éclate ! ! Et le must, je profite de mes enfants à chaque instant !


 Peinture à l'essoreuse à salade

 Peinture sur papier bulles

Playmaïs

2 commentaires:

  1. Hihi pas mal l'idée de peinture a l’essoreuse de salade :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Doux bonheurs, c'est vite fait et non salissant ! ! !

      Supprimer